Fonction récréative

Parmi les diverses vocations et fonctions de la forêt de Soignes, la fonction récréative n'est pas la moins importante. En effet, forêt urbaine offrant de nombreux chemins de tous types, notre forêt de Soignes est parcourue par un public toujours plus important aux aspirations multiples : cyclistes, joggers, marcheurs, cavaliers, naturalistes, seuls, en groupes ou en famille, pour la promenade du chien, etc.
Il est évidemment primordial que la forêt puisse répondre à aux attentes des promeneurs, et nous travaillons à offrir une infrastructure adaptée à cette caractéristique. Mais cette forte fréquentation a un impact non négligeable sur la forêt, variant d'une activité à l'autre. La cohabitation entre les différents types d'usagers et de leurs attentes se passe également de façon variable. Ceci a amené les gestionnaires comme le législateur à adapter les aménagements et les règlements en vigueur en fonction des intérêts de chacun et tenant compte de l'évolution de cette fréquentation.
Cette page ne m'amènera pas seulement à répondre aux questions ou réflexions récoltées auprès du public, mais m'offrira également l'occasion de vous présenter les aménagements opérés pour développer un équilibre entre les attentes du public et les intérêts de la forêt :
"Pourquoi les vélos ne peuvent-ils emprunter les sentiers, si attrayants pour la pratique du VTT?", "Pourquoi les chiens doivent-ils être tenus en laisse ici et pas là?", "Qu'y a-t-il de mal à quitter les chemins?" "Pourquoi des zones de protections?", "Pourquoi des zones fermées pour des raisons écologiques?" Et ma préférée : "On ne peut plus rien faire, ici!"
Vallon des Enfants Noyés - Première brigade, triage de Boendael

CODE DU PROMENEUR:
Ce chapitre propose une ligne de conduites à adopter en forêt. Chacun des points sera détaillé un à un dans la section "Blog" et fera l'objet - progressivement - d'un lien (en couleur) qui vous enverra vers l'article correspondant.
  1. Restons sur les chemins et sentiers ouverts à la circulation, et veillons à respecter les affectations de ceux-ci : cyclistes ou cavaliers, ne nous engageons pas sur des chemins qui nous sont interdits, et adaptons notre allure vis à vis des autres usagers. Piétons, ne nous engageons pas sur les pistes cavalières ou les pistes VTT.
  2. Evitons de faire du bruit : évitons de crier; les instruments de musique tels que percussions ou cuivres n'ont pas leur place en forêt; les appareils à amplification électronique non plus.
  3. Tenons notre chien près de nous, assurons-nous d'en avoir le rappel; ne le laissons pas courir dans les ruisseaux ou les mares, ni nager dans les étangs, ni courir derrière les joggers ou les cyclistes. Dans les zones de protection et les réserves naturelles ou forestières, tenons-le en laisse.
  4. Évitons de mutiler des arbres : chaque plaie est une entrée pour des agents pathogènes. Pas de punaises, pas de clous, laissons notre couteau dans notre poche.
  5. Évitons de grimper aux arbres.
  6. Ne cueillons rien, ni fleurs ni champignons, ne ramassons pas le bois mort, ne déplaçons pas la litière.
  7. N'allumons pas de feux ni de barbecues; ne jetons pas nos mégots de cigarette...
  8. Emportons nos déchets avec nous jusqu'à une poubelle.
  9. Préservons les cours d'eau et les étangs en n'y lançant rien, en n'y pénétrant pas et en n'y laissant pas baigner notre chien. Évitons de perturber ces milieux de quelque façon que ce soit.
  10. Le camping et le bivouac sont interdits en forêt.
  11. Si vous croisez le garde forestier, ne le voyez pas comme un gendarme. Saluez-le, ne manquez pas de lui poser des questions : il est passionné et pourra peut-être se montrer passionnant.